Bonjour,
je m’appelle Lise

J’ai fondé SPARK pour aider les organismes à devenir des lieux sains et durables qui contribuent à créer un monde meilleur. Notre économie doit aujourd’hui adopter un nouveau mode de fonctionnement, un où les gens et la planète sont tout autant appréciés que les profits. C’est ce « triple résultat » que je garde toujours en tête dans le cadre de mon travail.

La plupart du temps, celui-ci renvoie d’une façon ou d’une autre à la culture organisationnelle.

Bonjour,
je m’appelle Lise

J’ai fondé SPARK pour aider les organismes à devenir des lieux sains et durables qui contribuent à créer un monde meilleur. Notre économie doit aujourd’hui adopter un nouveau mode de fonctionnement, un où les gens et la planète sont tout autant appréciés que les profits. C’est ce « triple résultat » que je garde toujours en tête dans le cadre de mon travail.

La plupart du temps, celui-ci renvoie d’une façon ou d’une autre à la culture organisationnelle.

Pourquoi la culture ?

On définit la culture organisationnelle comme « la façon dont on fait les choses par ici ». Ça englobe aussi tout ce qui contribue à ces habitudes : les valeurs, croyances et suppositions quant à ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, ou ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Il faut toujours tenir compte de la culture organisationnelle, que l’on tente de résoudre un problème qui revient constamment à son point de départ, d’avoir moins peur du risque ou d’être plus novateur, ou d’intégrer une politique de responsabilité d’entreprise de manière authentique à l’échelle de l’organisme.

Dès que j’ai commencé à travailler comme conseillère en processus, j’ai constaté qu’une « couche profonde » était à la base d’un grand nombre des problèmes les plus délicats pour lesquels on m’avait demandé mon aide. Cependant, je ressentais une certaine insatisfaction face à l’approche dominante utilisée dans le domaine de la culture organisationnelle. Certains conseillers parlent de la culture comme quelque chose que l’on peut complètement changer en seulement cinq étapes faciles. Des entreprises commercialisent leur nouveau sondage ou outil d’analyse comme un moyen efficace de comprendre la culture en place, et proposent des modèles simples pour aider les organismes à apporter des changements de culture assez rapidement.

C’est ce que Paul Bate appelle le « paradigme de la simplicité ». Est-ce là un moyen efficace de s’occuper de la culture? Lorsque je demande aux gens si cette vision « simpliste » de la culture correspond à leur propre expérience en matière de changement, la réponse est non. Leur expérience correspond à ce que nous dit la recherche. Selon John Kotter et d’autres chercheurs, plus de 70 % des efforts sérieux pour apporter des changements échouent.

Je possède de l’expérience pratique ainsi qu’une expertise universitaire dans ce domaine. De 2015 à 2017, j’ai travaillé sur ma maîtrise en anthropologie organisationnelle dans le but de bien apprivoiser ce concept. J’ai utilisé des méthodes ethnographiques dans le cadre de mon projet de recherche pour bien saisir le changement radical de valeurs et d’identité survenu entre 2005 et 2016 au sein de Mouvement Desjardins (la plus grande coopérative financière du Canada).

Aujourd’hui, j’utilise ma compréhension nuancée de la culture organisationnelle pour aider les organismes à résoudre des problèmes tenaces, à harmoniser la stratégie et les gens, à comprendre ce qui nuit aux efforts de changement et à donner vie à leurs valeurs.

Approche

Quand la seule chose qu’on a c’est un marteau, tout ressemble à un clou.

Avez-vous remarqué qu’il existe chez les conseillers en gestion une mentalité selon laquelle il faut absolument choisir entre une approche douce ou une approche rigide? Certaines personnes pensent que n’importe quel problème peut être réglé grâce à des séances participatives axées sur la discussion, tandis que d’autres pensent qu’une restructuration est toujours la solution.

En réalité, aucune de ces approches n’est adéquate lorsqu’il est question de problèmes complexes. Une restructuration entraînera un retour aux vieilles habitudes si aucun changement n’est apporté aux styles de gestion, aux processus organisationnels ou aux valeurs et principes (par l’entremise de séances participatives). Et les choses reviendront aussi comme avant sans institutionnaliser des changements « en douceur » dans une conception rigide.

J’utilise à la fois des approches douces et rigides, tout en collaborant au besoin avec des partenaires externes pour garantir des interventions durables et complètes.

Recherche ethnographique
0%
Modèle de Schein (culture)
0%
Pensée créative (design thinking)
0%
Évaluation évolutive
0%
Processus de pratique réfléchie
0%
Ateliers de conception participative
0%
Démarche appréciative
0%
Forum ouvert
0%

Harmoniser la stratégie et la culture

Résoudre des problèmes tenaces
Comprendre les gens et les habitudes
Ancrer des valeurs

Vous voulez en savoir plus sur mon expérience et mon approche ?

Éducation

2015 à 2017

Maîtrise en anthropologie organisationnelle
Université d’Auckland

2009 à 2011

Maîtrise en intervention sur les systèmes humains
Université Concordia

1997 à 2001

Baccalauréat spécialisé en anthropologie
Université d’Auckland

Je me renseigne constamment sur de nouvelles approches de recherche pour aider les organismes à adopter les pratiques indispensables à une société saine, démocratique et durable.

Témoignages

When we embarked on a multi-year culture change project, we didn't really understand the scope of what we were doing until we brought in Lise. She helped us identify the essential aspects of our project and build our interventions accordingly. She saved us time, gave us deeper understanding of what was happening and made it all fun. I would highly recommend Lise to anyone looking for a consultant.

Andrew Woodall
Dean of Students at Concordia University

For years, Lise has been our go-to consultant to help us think through our more complex challenges. Her processes are participative and effective. She is a sharp, analytical consultant who is also personable and enjoyable to work with. I highly recommend her.

Irene Tschernomor
CEO, Queen Elizabeth Health Complex

Our growing national organization has truly benefitted from your incredible skills over the years Lise. Can’t thank you enough for the insights, facilitation skills, and knowledge you’ve shared, which have truly helped us to better manage our organization. Thank you again for your professionalism, flexibility, and kind, compassionate and inclusive approach.

Tonia Occhionero
Executive Director of the Canadian Association of Midwives

Lise has been instrumental in helping us define and clarify our project goals for our culture change initiative and has an attitude and work ethic that has motivated our team to continue with each next step. SARC has been lucky to have her as our guide in this project.

Jennifer Drummond
Coordinator of the Sexual Assault Resource Centre, Concordia University

The Community Learning Centres have steadily grown and Lise Palmer was instrumental to this growth over a span of more than 10 years. Her strength was making all partners collaborate and developing a sense of ownership that helped all of us move forward as one entity with a renewed sense of efficiency and accomplishment.

Paule Langevin
Former Director of the Community Learning Centres Network